Visite guidée dans les champs de bataille

Voici les dates pour les prochaines visites guidées que nous organisons :

Samedi 22 juin 14h30 visite du champ de bataille « La Poche de Falaise-Chambois »

Jeudi 18 juillet 14h3 visite du champ de bataille « La Poche de Falaise-Chambois »

Jeudi 22 aout 14h30 Visite du champ de bataille « Les Polonais »

 

La poche de Falaise Chambois

Du 15 au 21 août 1944, la Vallée de la Dive va être le théâtre de l’une des plus grandes batailles de la seconde guerre mondiale. Cette bataille décisive va précipiter la libération de Paris et de l’ensemble du territoire national. Ce sont tous les aspects de cet affrontement que nous vous invitons à découvrir, tant militaires que civils, avec un parcours de Chambois à Tournai en passant par Aubry et Saint-Lambert, pour finir par le Couloir de la Mort à Coudehard et Montormel.

Moins spécialisé que les autres sorties sur le champ de bataille, cette visite s’adresse à un large public et vous permettra d’avoir une vision globale des événements.

 

Les Polonais

Le 19 août 1944, deux colonnes de la 1ère division blindée polonaise prennent position respectivement sur la cote 262 nord et Chambois, coupant les axes de repli de l’armée allemande en déroute. Par cette action, au débouché du Couloir de la Mort, elles viennent fermer la Poche de Falaise-Chambois. Les troupes polonaises du général Maczek vont, jusqu’au 21 août, subir les contre-attaques des Allemands encerclés. Les Polonais, débordés de part et d’autre, coupés de leurs arrières, sans ravitaillement, réalisent l’un des plus beaux faits d’arme de la bataille de Normandie.

Ce sont ces lieux que le mémorial de Montormel propose de faire connaître au public, dans le cadre d’une visite guidée, de la cote 262 Nord à Chambois.

 

Visite guidée gratuite sur réservation uniquement.

Rendez-vous à l’accueil du mémorial

Réservation et renseignements au 02 33 67 38 61 ou memorial.montormel@orne.fr

© D. Commenchal

Retrouvez-nous dans « D-Day, 80 ans après : le podcast » sur SWEET FM.

A l’occasion du 80e anniversaire du débarquement, retrouvez-nous dans l’émission « D-Day, 80 ans après : le podcast » sur SWEET FM.

Ce podcast intitulé « Le Couloir de la mort ou Stalingrad en Normandie » retrace le parcours des soldats français et des Alliés qui, du 19 au 21 août 1944, ont tenté d’encercler l’armée allemande composée de 100 000 hommes dans la Poche de Falaise-Chambois.

Ces quelques jours de combats meurtriers de la Poche de Falaise-Chambois passent pour être les derniers de la Bataille de Normandie.

Pour cet épisode, SWEET FM est venue rencontrer Stéphane Jonot, le directeur du Mémorial de Montormel, pour un entretien face à la baie vitrée du musée qui surplombe Chambois.

Un paysage magnifique au passé historique et tragique qui a inspiré le célèbre jeu vidéo "Call of duty" !

Concert : KHAM MESLIEN FANTÔMES… FUTURS

Si les compositions de Kham Meslien évoquent les grands espaces, c’est que le musicien emprunte la puissance narrative de la contrebasse et la chaleur des mélodies accrocheuses.

Accompagné d’un looper et d’effets, d’un charango et de percussions, il explore les sonorités de son instrument, superpose les boucles et les improvisations, évoquant les premiers disques solo d’Henri Texier ou encore le pianiste Nils Frahm. Il faut se laisser embarquer, pour s’apercevoir peu à peu de l’évidence : la vie n’est qu’une affaire de temps et de vibrations.

Bassiste du groupe Lo’Jo jusqu’en 2016, Kham Meslien s’est produit sur l’ensemble des continents, des grandes scènes des mégalopoles aux déserts australiens ou américains. Il a également collaboré avec de nombreux musiciens internationaux : Robert Plant, Archie Shepp, Robert Wyatt… Avec ce projet, Kham Meslien se lance dans une nouvelle aventure, introspective et partagée.

Kham Meslien se produira dans l’église de Coudehard dans le cadre de la saison culturelle C’61.

📌 Informations pratiques :

Vendredi 19 avril – 20h30

Église de Coudehard

Tarifs : 5 à 10 €

Réservation au 02.33.67.38.61 ou par mail à memorial.montormel@orne.fr

Fermeture exceptionnelle de fin d’année

En cette fin d’année, le Mémorial de Montormel fermera exceptionnellement ses portes le dimanche 24, le lundi 25, le dimanche 31 décembre 2023 et le lundi 01 janvier 2024.

Toute l’équipe vous souhaite de belles fêtes de fin d’années ! 

Nouveaux horaires d’ouverture

De novembre à fin mars, le Mémorial est désormais ouvert les samedis, dimanches et lundis, de 10 h à 17 h 30 (départ de la dernière visite à 16 h 30, durée de la visite 1 h).

Le Mémorial sera exceptionnellement fermé le lundi 6 novembre.

Disparition d’Henri Halluin, grand témoin de la bataille de la Poche de Chambois

L’équipe du Mémorial de Montormel a le regret de vous informer du décès d’Henri Halluin, grand témoin de la bataille de la Poche de Chambois.

Henri participait régulièrement aux sorties sur le champ de bataille, lors desquelles il évoquait ses souvenirs. Ce conteur hors pair savait partager avec ses auditeurs son parcours personnel, poignant et douloureux, qu’il faisait ressortir des événements de la bataille de Normandie.

Réquisitionné par l’organisation TODT pour construire des blockhaus, il est présent le 6 juin sur les plages et assiste au débarquement à Langrune-sur-Mer. Il retourne alors à Caen pour retrouver les siens, et notamment sa fiancée ; ensemble, ils trouvent refuge aux carrières des Roches à Mondeville, et subissent impuissants les bombardements de la ville. Le 24 juin, alors qu’il passe avec son oncle, sa cousine et sa fiancée par le cours Montalivet à Caen, il est gravement blessé par un obus. Son oncle, sa cousine et sa fiancée périssent sous ses yeux.

Le 14 juillet, les carrières sont évacuées. Malgré la douleur que lui cause sa blessure, Henri prend la route et rejoint ses parents à Saint-Pierre-Canivet. Le 10 aout, ils reçoivent l’ordre de partir. Arrivés au hameau de Moissy, ils s’abritent d’abord sous un pont avant de trouver refuge dans une dépendance de ferme. À neuf personnes, dans une toute petite pièce, ils subissent la bataille de la Poche de Falaise Chambois. « On ne dormait plus, on ne mangeait plus. On ne savait plus où on était. On faisait nos besoins dans un coin de la pièce et l’on recouvrait cela de paille ».

La bataille terminée, il découvre hagard l’horreur du champ de bataille : « Nous enjambions les morts sur des dizaines de mètres. Au milieu de la route, deux bulldozers canadiens de front dégageaient de part et d’autre les cadavres sur les bas cotés. J’interpelle l’un des pilotes, lui signalant l’inhumanité de son travail ; il me répond « Ceux-là sont morts et il faut bien qu’on passe ».

Après la guerre, Henri va travailler aux mines de Potigny. Passionné d’aviation, pilote, il est aussi grand amateur d’aéromodélisme et c’est d’ailleurs par ce biais qu’il rencontre pour la première fois l’actuel directeur du Mémorial de Montormel encore enfant.

Il fallut attendre les commémorations de 2004 pour qu’Henri se décide à partager son expérience avec le public. Cette année-là, c’est lors de sa venue au Mémorial avec un vétéran canadien, lieutenant au 4th Medium Gun nommé Eugene Lavoie, que va se tisser une amitié jamais démentie avec l’équipe du Mémorial.

Henri Halluin
Henri Halluin témoignant dans la cour de la ferme où il a trouvé refuge en 1944

Samedi 16 septembre : Journées européennes du Patrimoine

🍃 Pour les Journées Européennes du Patrimoine partez à la découverte du champ de bataille de la Poche de Falaise-Chambois et de sa biodiversité au cours d’une randonnée.

👟 Organisée par le CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement) des Collines Normandes, cette randonnée vous emmènera à la découverte de la biodiversité de la vallée de la Dives. Vous serez également guidée sur les pas des soldats ayant pris à l’ultime étape de la Bataille de Normandie en août 1944. Après cette randonnée, venez approfondir vos connaissances sur la bataille de la Poche de Falaise-Chambois lors de votre visite au Mémorial.

Envie de parcourir la Vallée de la Dives d’une façon originale ? Téléchargez l’application « Mystère à Mont-Ormel ».

📌 Informations pratiques :

Samedi 16 septembre à 14h30
Durée : 3h – Départ du parking du Mémorial
Réservation obligatoire : 02 33 62 34 65 ou contact@cpie61.fr
Randonnée gratuite.
Entrée au Mémorial payante aux tarifs et horaires habituels.

79e anniversaire de la fin de la bataille de Normandie : le programme

Le Conseil départemental de l’Orne vous invite aux cérémonies du 79e anniversaire de la fin de la Bataille de Normandie. Elles se dérouleront les 26 et 27 août et bénéficieront une fois encore de la présence d’une importante délégation de l’armée polonaise.

Samedi 26 dans l’Orne

(Organisation : Conseil départemental de l’Orne)
9h00 : Messe solennelle pour la paix en l’église de Chambois
10h15 : Dépôt de gerbes à Chambois
11h00 : Commémorations au Mémorial de Montormel

  • Hommage au général Maczek
  • Allocutions
  • Dépôt de gerbes

13h00 : Cocktail déjeunatoire
14h30 : Festival « l’appel de la liberté » à Alençon, hôtel du Département

Dimanche 27 dans le Calvados

(Organisation : Association Nationale du Souvenir de la 1ère DB polonaise)
Nécropole polonaise d’Urville-Langannerie
9h30 : Messe
11h00 : Cérémonie civile et militaire
Potigny
12h00 : Cérémonie place de la 1ère DB polonaise
12h30 : Verre de l’amitié à la mairie

Rappel sur les gerbes :
Pour le bon déroulement des cérémonies, il est rappelé que seules les associations ayant reçu une invitation nominative peuvent demander à déposer une gerbe, après acceptation des organisateurs. Il est inconcevable que des individus se prévalant de tel ou tel appui viennent perturber le protocole en essayant de placer des fleurs sorties de la voiture à la dernière minute.

Visites guidées sur le site du champ de bataille

La Poche de Falaise-Chambois, le « couloir de la mort »

  • jeudi 15 juin 14h30
  • jeudi 20 juillet 14h30
  • jeudi 17 août 14h30

Le « Couloir de la mort » est le nom donné par les soldats allemands à un axe de six kilomètres de long, partant de la rivière Dives et aboutissant au pied de la colline 262 Nord.

Cet étroit couloir, aux petits chemins de terre encaissés, est l’unique voie de salut pour près de 100 000 soldats encerclés dans la Poche. Battus par l’artillerie, mitraillés par l’aviation, encombrés de véhicules détruits et de cadavres d’hommes et de chevaux, environ 50 000 hommes parviennent à sortir du kessel (le chaudron), autre appellation de la Poche de Falaise-Chambois.